Monday, June 18, 2012

La Brocante.



Saturday morning, on the flea market in Angers.
I took the initiative to wake-up early to go at the flea market. I don't mind to wake-up at 7:00 AM a Saturday; I'm in holliday for 3 months, and I love taking my breakfast when the birds start singing and the sun arising. But this morning, there was no sun nor bird, as a presage to say "You should stay at home". Indeed, I've lost the marvellous guineafowl's feather which embellished my hat. Such a sadness.


J'ai pris l'initiative de me lever tôt pour aller au marché aux puces. Peu m'importe de me lever à sept heures du matin un samedi; je suis en vacances depuis trois mois, et c'est un plaisir de prendre mon petit déjeuné lorsque les oiseaux commencent à chanter, et le soleil s'éveiller doucement. Mais ce matin, il n'y avait ni soleil, ni oiseau, comme un presage pour dire "Tu devrais rester à la maison". En effet, j'ai perdu la merveilleuse plume de pintade qui ornais mon chapeau. Quelle tristesse.


I wanted a badge to put on my military jacket. I asked the girl the price for one of those badges. The "Ah." I slowly said when she announced me "10 euros" was obviously the reflection of my disappointement.


Je voulais depuis longtemps un badge supplémentaire pour mettre sur ma veste de militaire. J'ai demandé à la vendeuse le prix pour un de ces badges. Le "Ah." que j'ai furtivement murmurer lorsque qu'elle m'annonça "10 euros" était de toute évidence le reflet de ma décéption. 

"Poubelle de table"
The flea markets are unique. You swim into a beautiful organised disorder, where you found everything, or nothing. The flea market works with luck, or destiny. If it's your day, you'll find the good bargain, something especially waiting for you to be cozy installed in your home. Your eyes get too much informations, it's impossible to see all the hidden treasures. Patience, and time. I love the atmosphere, I could stay hours, just be surrounded by old furnitures, vintage clothes, and tons of antiquities. What I love the most, it's speaking with the sellers, nostalgic of the 60's. Be amazed, and never have enough money to buy, at least, on little badge.


Les marchés aux puces sont uniques. On nage dans un beau bazar organisé, où l'on peut tout, ou rien trouver. Les marchés aux puces marchent à la chance, ou au destin. Si c'est notre jour, on trouvera la bonne affaire, l'objet attenant spécialement notre venue pour être, par la suite, confortablement installé chez nous. Nos yeux sont aguichés par trop d'informations, impossible donc de dénicher tous les trésors cachés. De la patience, et du temps. J'aime l'atmosphère qui y règne, je pourrais y rester des heures, être seulement entourée par des vieux meubles, des vêtements d'une autre époque, des tonnes d'antiquités. Ce que j'aime le plus, c'est de parler avec les vendeurs, nostalgiques des 60's. Être émerveillé, et ne jamais avoir assez d'argent pour acheter ne serait-ce qu'un petit badge.

2 comments:

  1. Ta tenue est juste splendide !
    Et whoua ! Dix euros pour un badge ? Je croyais que les marchés aux puces étaient censés être moins chers !

    Cécile.

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merciii ♥
      Ouais c'est assez hallucinant, peut-être que c'est des badges collectors qui sait ! De toute manière à force d'augmenter les prix, les brocanteurs ne vont plus vendre (même si eux aussi doivent gagner leur vie, mais il y a parfois des limites.)

      Delete

Thanks for your comment ! Check back if you're looking for a reply.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...