Tuesday, June 19, 2012

Tourne-disque.



It was frightfully noiseless in my room. I never found a radio station which could satisfied my musical needs, I don't have any good CD'S, and I feel incredibly lonely when I put my headphones (which is great only in public transports and while I walk alone).
Then, an idea came up to my mind : listening to the old vinyls of my parents. I took all the heavy equipment from the attic, and started to listen to some vinyls I've selected among the quantity of kitsch french music of the 70s-80s.


Ma chambre était affreusement silencieuse. Je n'ai jamais trouvé de station de radio qui puissent satisfaire mes besoins musicaux, je n'ai pas de bons CD, et je me sens terriblement seule lorsque je met mes écouteurs (ce qui est néanmoins une très bonne chose dans les transports en commun, et lorsque je marche seule).
Une idée a donc transcendée mon esprit : écouter les vieux vinyls de mes parents. J'ai descendu dans ma chambre le lourd attirail du grenier, et j'ai commencé à écouter les quelques vinyls que j'avais sélectionné parmi la quantité de musique française très kitsch des années 70-80.


The Wings - Another Day
Simon & Garfunkel - El Condor Pasa
Jacques Brel - Ne me quitte pas
Tchaikovsky - Valse Sentimentale
I have not a lot of place to put the record player somewhere (my room is a flea market), so it's under my desk that I change the vinyls and continue to dream in the atmosphere filled by the South Amercian music of my father.


Je n'ai pas beaucoup de place pour mettre le tourne-disque (ma chambre est une brocante), alors c'est sous mon bureau que je change désormais les disques et que je continue à rêvasser dans l'atmosphère emplie par la musique Sud Américaine de mon papa.

No comments:

Post a Comment

Thanks for your comment ! Check back if you're looking for a reply.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...