Thursday, August 29, 2013

Nothing left to hide.


J'ai besoin de simplicité.

Lorsque je regarde en arrière et observe mes premiers looks, je constate Ô combien les choses ont changées. Avant, j'avais ce besoin de créativité, de presque en faire des tonnes, des tenues travaillées dans le détail, avec une originalité telle qu'au final, je n'étais même plus à l'aise. Je me cherchais. Il fallait que je m'exprime.
Maintenant, je ne sais pas si c'est à cause de la chaleur qui nous pousse à adopter un certain minimalisme, ou si je n'arrive plus à faire preuve de créativité, ou même si j'ai mûri dans ma manière de m'habiller, mais j'ai besoin de confort avant tout, et de simplicité. On oublie qu'il faut adapter le corps aux vêtements, et non les vêtements au corps. On a tendance à se surcharger et s'emballer dans du joli papier cadeau superflu. Juste pour l'apparence, juste pour faire joli. Ainsi l'inconfort semble normal, on s'y habitue, on l'oubli. Mais il est là, malgré tout. On ne le voit pas, lui.

Je suis d'ailleurs en train de faire un tri énorme dans mon dressing. Je ne garde que mes pièces favorites, chinées pour la plupart. J'ai vendu le reste; les chaussures aux talons trop hauts qui me scient les pieds, les habits trop synthétiques qui démangent. J'ai fais mon dernier shopping chez Emmaüs. Le dernier des dernier - avant très longtemps, du moins; j'ai décidé d'épurer, de faire le point, et de me contenter de ce que j'ai. Parce que j'en ai déjà pas mal et que je n'ai absolument plus besoin de me renouveler, puisque je pense avoir finalement trouvé le style qu'il me faut.

Êtes-vous toujours à la recherche de votre style ?



I need simplicity.

When I look back up to my first outfits, I notice how much things have changed. Before, I had the huge need to show creative looks, made with details and originality, and that was a way too much. I didn't feel so comfortable in what I wore. I was searching my own style and I needed to express myself.
Today, I don't know if it's because of the heat which forces us to adopt a certain minimalism, or if I loose all my sense for being creative, or even if I grew up and became more mature in my way to dress up, but I need comfort before all, and simplicity. We forget that we have to adapt our body to the clothes, and not the clothes to our body. We tend to overload ourselves and to wrap up in a superfluous gift wrap. Only for the appearance, only to look pretty. Then the discomfort become normal, we got used, we forgot about it. But it's still here. We don't see it.

I'm clearing up my wardrobe. I only keep my favourite pieces, mostly thrifted. I sold the rest; the shoes with too high heels which hurt my feet, the clothes too synthetic which itch. I made my last shopping in Emmaüs. The last one - before a while, at least; I've decided now to be content with what I have, because I have enough and I don't need to renew my style. Finally, I think I've found the style I want to have.

Are you still looking for your own style ?


Monday, August 19, 2013

Maître Renard.



Fox tank top : *c/o Bsclly. - Other clothes are second hand.


Au cours de ma vie, j'ai croisé deux renard.

Je me souviens surtout de ma rencontre avec le premier. C'était lors de mon adolescence débridée et insouciante, lorsque je décidais de rentrer à pieds quand une soirée me déplaisait. Cela arrivait relativement souvent. Il ne s'agissait pas d'une vulgaire heure de marche en pleine nuit, mais de trois longues heures de plongée dans les abîmes du monde. La nuit est un univers à part, il se passe des choses insoupçonnées lorsque les humains partent rejoindre Morphée. C'est alors une faune qui s'éveille, un monde nocturne, mystérieux et fascinant, le royaume de la nuit. C'est à ce moment là que j'ai croisé le renard, au milieu d'une route infinie, stoppé net. Aucun bruit, aucune voiture, seul le scintillement des étoiles et le regard de la lune. Il me dévisageait, interloqué par ma présence, moi qui ne suit pas de son monde, moi qui n'avait rien à faire là. Il s'en alla furtivement, silencieusement, sans laisser de trace, me laissant la voie libre pour continuer mon périple. C'était l'instant d'une seconde, et pourtant, j'avais trouvé ça magique.

Tous les animaux nocturnes me fascinent. Renards, chouettes, corbeaux, chats, loups, etc. J'avais, j'ai toujours, d'ailleurs, dans mes fantaisies égarées, l'envie d'apprivoiser un corbeau ou une chouette. À défaut de cela, j'apprivoise un renard, comme Le Petit Prince, en adoptant ce superbe débardeur du label Bsclly, qui allie mystère et magie dans ces habits. Un renard mystérieux avec une lune sur le front, et qui tient des clés dans sa gueule, les clés qui ouvre sa citadelle nocturne. Je m'égare, mais je ne pouvais imaginer un meilleur imprimé pour vous illustrer l'histoire de ma rencontre avec un renard.

Vous avez déjà rencontré un animal qui vous ait fasciné ?



In my life, I met with two foxes.

I remember the meeting with the first one. It was during my careless youth, when I decided to go back home by feet when I got bored in a party. It happened quite often. It was not a simple hour of walking by night, but three long hours of diving in the abyss. The night is a univers apart, unsuspected things happen when humans fall in the arms of Morpheus. There is a fauna which awakes, a nocturnal world, mysterious and fascinating, the kingdom of the night. I met the fox in the middle of an infinite road, stayed still. No noise, no car, only the sparkle of the stars and the glance of the moon. He stared at me, disturbed by my presence; I'm not part of his world, I had nothing to do here. He fled furtively, silently, without trace, letting the road free for me to continue my adventure. It was the instant of one second, but I found it magical.

All the nocturnal animals fascinate me. Foxes, owls, crows, cats, wolves, etc. I had, I still have, in my lost fantaisies, the desir to tame a crow or a owl. Maybe that would be for another day; right now, I tame a fox, as The Little Prince, by adopting this superbe tank top from the brand Bsclly, which combine mystery and magic in their clothes. A mysterious fox with a moon on his forehead, holding keys in his mouth, the keys which are opening the doors of his nocturnal citadel. I'm drifting, but I couldn't imagine a better print to illustrate the story of my meeting with a fox.

Have you ever met an animal which has fascinated you ?





Follow Couleur Spleen Follow Me on Pinterest

Monday, August 12, 2013

Twenty-two years ago.


Je n'attache plus vraiment d'importance au temps.

Avant, il m'angoissait; le temps file trop vite entre les doigts, sans que nous puissions le saisir et l'apprécier. Finalement, j'accepte ce fait, j'ai décidé de vivre au présent. Je me fiche des années qui passe, je ne suis plus triste à l'idée de voir mes souvenirs prendre de l'âge. L'important est de vivre et d'avoir vécu.

Mon vingt-deuxième anniversaire est bel et bien aujourd'hui. En fait, je n'attache pas non plus d'importance aux anniversaires. Pourtant, c'est grâce à eux et aux années qui passent que l'on devient plus sage et plus mûre. Je crois que jamais au cours de ma vie je n'ai autant été en accord avec moi-même, aussi apaisée et sereine. Je crois que j'ai enfin trouvé mon équilibre, mon chemin, une raison pour tout. Il m'a fallu du temps pour arriver à être aussi pragmatique et voir le monde avec autant de recul, mais ça y est. J'ai vingt-deux ans aujourd'hui, j'ai pris le loisir d'acheter une bouteille de cidre pour l'occasion, et marquer d'une pierre blanche cette date qui sera celle où j'ai cessé toute consommation de produits d'origine animal - même si cela fait plus longtemps, officieusement.




I don't really care about time.

It distressed me before; time flies by so fast, we don't have any second to catch it and appreciate it. I accept that fact, I've decided to live the present. I don't care about the parade of the years, I'm not sad anymore to see my memories getting older. The most important is to live and to have lived.

My twenty-second birthday is precisly today. In fact, I don't give an importance about birthdays. However, it's thanks to them that we become wiser and mature. Throughout my life, I think it's the first time I feel serene and in agreement with myself. I've found my balance, my way, a reason for everything. It took me time to become pragmatic and see the world with hindsight. Today I'm twenty-two, I've bought a bottle of cider, and took the huge decision to stop to eat all kind of animal products - even though it's been longer time, unofficially.





Follow Couleur Spleen Follow Me on Pinterest

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...